Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TahitiRama
  • : Des nouvelles de notre vie quotidienne en Polynesie.
  • Contact

Compteur de visites

Il est actuellement

Archives

Meteo

Click for Tahiti, Polynésie française Forecast

23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 02:27

 

Bon, ça y est. une page se tourne : BALBOA est à vendre. Nous arrivons au terme de notre troisième et avant dernière année en Polynesie. Une partie de l'équipage a émis le souhait (insistant) de passer la dernière année à terre. Et ce que femme veut......  

Allez, c'est parti pour un descriptif de notre beau bateau 


 Vente-Balboa 4814    

 

  

 38s5

 

Nom de code : Balboa

Papétisé   n° 1838

Immatriculation : PY6765 

Beneteau USA  First 38 (Moorings 380) de 1990

Longueur de coque : 11.70 m

Bau max : 3.75 m

Tirant d'eau : 1,6 m 

Version 2 cabines - 1 salle de bain - 1 dressing

 

 

Vente-Balboa 4815

 

Coque et pont

Construction polyester. Pas de traces d'osmose

Dernier carénage en Juin 2012

Peinture de pont antidérapante complète en Juin 2012

Peinture de coque complète en Juin 2012

Large baille à mouillages à l'avant.

Puits à chaîne pour deux mouillages.

2 coffres arrières.

Dérive profilée en plomb

Barre à roue Goit gainée cuir

Compas magnétique Plastimo Olympic 135

Barre franche de secours. 

Mains courantes en teck massif.

Bancs de cockpit lattés en teck

Support en teck massif pour fixer un moteur "hors-bord" 

 

Vente-Balboa 4955

 

Voilure

Grand voile lattée avec 3 prises de ris  (10/2004)

Génois révisé en 2012 avec changement de la bande anti-UV

Lazy bag et Lazy jack Juin 2012   

Bimini changé en Juin 2012 

 

Accastillage

2 winches Lewmar taille 30 selftailing sur le roof

2 winches Lewmar taille 40 selftailing d'ecoute de génois

1 winche Lewmar taille 30 selftailling d'enrouleur de genois

4 taquets coinceurs

Rail d'écoute de grand voile Goiot 

 

Vente-Balboa 5096

 

Equipements spécifiques     

2 réservoirs d'eau douce (150l + 100l)

1 réservoir de gas-oil (80l)

2 bouteilles de gaz dans coffre cockpit 

 

Motorisation 

Moteur YANMAR 3GM30

4500 heures environ     

Haut moteur entièrement révisé en Juin 2011 (rodage soupapes - décrassage - tous joints neufs)

Impeller de refroidissement changée en Juin 2012 

Tarage des injecteur en Juin 2011 

Joint et bague hydrolube changés en Juin 2012 (100 heures de fonctionnement)

Toutes les durites ont éte changées en Juin 2011 

 

  002 (2)

 

Électricité

Tableau électrique avec 18 disrupteurs thermiques et voyants de marche (lucioles).

1 batterie moteur de 12 v/100 amp/h

4 batteries services de 12v/100 amp. soit un total de 400 amp. (2011)

1 répartiteur de charge 100A  2entrées / 3sorties ((01/2011)

4 panneaux solaires 50 w  

1 régulateur de charge pour les panneaux solaires de 25 amp.MORNING STAR avec ecran deporté table à carte

1 chargeur pour deux groupes de batteries STERLING 1220 de 20 amp/heure.

Système électrique 220 v avec prise de quai

4 prises 220 Vavec disjoncteur

1 Onduleur 12V/350W Victron Puresinus  (09/2011)   

 

Electronique

Sondeur profondimètre avec alarme.

Anémomètre

Speedometre

VHF LOWRANCE LVR 880 ASN

Antenne en tète de mat (01/2011)

Pilote automatique pour barre à roue RAYMARINE SPX 5 (http://www.raymarine.fr/view/?id=380) (100h) 

Antenne GPS USB + Logiciel MaxSea + cartes

 

Mouillage

Guindeau électrique axe horizontal (01/2011)

Mouillage principal : Ancre soc de charrue articulée + 40m chaîne 8 mm (2012)  + 60 m haussière

Mouillage secondaire : ancre soc de charrue fixe + 10 m chaîne 10 mm + 40 m haussière

Patte d'oie +  main de fer

 

Vie a bord

WC manuel neuf (04/2012)

Groupe eau douce sous pression

Cumulus moteur + résistance 220V

Gaziniere 2 feux + four sur cardan 

Réfrigérateur 120l ISOTHERM 12V groupe DANFOSS porte ouverture normale (01/2011)

Antenne TNT Glomex en tête de mat 

Barbecue Plasma à gaz

 

Carré

Vernis entièrement refaits en 2010


023

 

008

 

      003 (3)

 

Cabine avant + dressing

 

005

 

011

 

Cabine arrière

 

  027

 

Salle de bain

 

002

 

Securité

Radeau de survie PLASTIMO côtier acheté en 2011 

Fusées de détresse

Extincteurs

Bouée fer à cheval 

 

Annexe

Annexe semi-rigide en hypalon APEX 9 pieds immatriculée excellent état 

Moteur mercury 15cv  série bleue

Nourrice 20l

 

Divers

Diverses pièces et accessoires sont laisses a bord : accastillage, pares barrages, drisses, amarres etc.... 

 

Photos et infos supplémentaires

 

Vente-Balboa 4708 

 

Vente-Balboa 4824

 

 

Vente-Balboa 4956

 

Bateau très sain, prêt à partir. Parfaitement adapté à la vie à bord. Grosse révision moteur en juin 2011, puis carénage, peinture coque, pont et grosse remise à niveau en Juin 2012.

Le bateau sera expertisé pour la vente et pourra être sorti de l'eau pour inspection des oeuvres mortes. Les conditions de prise en charge sont à définir

D'autres infos sont disponibles sur le blog (compte rendu voyage, chantier etc....)  dans la catégorie bateau ou voyage.

Je reste à disposition pour toute info et/ou photos supplémentaires :  christophe.rama@laposte.net

Vini : 305005

 

Prix

5 250 000 Fcp  (44 000 euros environ) 

 


Partager cet article
Repost0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 19:48

 

« Des que le vent soufflera, nous repartira, des que les vents tournerons nous nous en allrons…. » C’est en méditant cette phrase du grand poète Renaud, que nous prenons la mer ce lundi. Le gros coup de Ma’aramu (vent violent de secteur Sud) étant passé, on prévoit une navigation d’une vingtaine d’heure vers Huainé, porté par un petit 15 nœud d’Est.  C’était sans compter la houle, erreur stratégique que l’on paiera plus tard….

  1

 

Tout le monde est sur le pont pour notre première nuit de navigation. Ce sera l’occasion d’admirer un superbe coucher de soleil et de se préparer à cette ambiance si particulière que dégage une coque de noix en plein milieu de l’océan, dans une nuit d’encre.

  ISLV-0712 4717

Rien à signaler jusqu'à Moorea, ce n’est qu’après que le Maa’ramu de la veille nous rappelle à son bon souvenir en nous laissant en cadeau une mer très formée, avec des creux nous faisant partir le bateau au lof à chaque vague.  La houle, combinée aux accélérations côtières dues à Moorea, plus un bateau légèrement surtoilé,  nous fera passer un cap tres difficile, ou le bateau prenait un angle de gite que je pensais moi-même physiquement impossible. Autant dire que le sentiment de l’équipage se rapproche plus de la peur que de la liesse….

Apres avoir passé Moorea et réduit sensiblement la toile, la sérénité revient un tout petit peu, malgré les énormes creux que notre petit 38 pieds peine à passer, tout impatient qu’il est de partir au lof à chaque embardée. Ce petit manège durera toute la nuit, pendant laquelle à aucun moment je ne quitterai la barre, Nono, Lucie et le pilote automatique étant tous « out of order ». J’établis donc un record personnel de 14h de barre non-stop ! A battre donc….

C’est par un petit matin gris, tout moche, que l’on atteint enfin les cotes de Huainé. Je n’ai même pas sommeil, tellement je suis tendu…  Une question s’impose : comment font les tour-du-mondiste et autres navigateurs au long cours ? Il faut absolument que l’on se renseigne mais une chose est sure : ils ne font pas comme nous !

  ISLV-0712 4726

Le bilan de cette première nuit pourrait se résumer comme suit :

Points négatifs : On est épuisé, On a froid, On a faim, On en a marre, on a pas tout compris…

Points positifs : on est sain et sauf, on est a bon port, on a rien cassé, (un peu de vaisselle, mais bon, ca compte pas…)

Heureusement que le cadre enchanteur de Huainé, sous le soleil enfin de retour,  va nous réconcilier avec l’océan pacifique.

  ISLV-0712 4817

Les 2 jours suivant seront mis à profit pour se refaire une santé : repos des organismes, rangement du bateau. On en oubliera même de prendre des photos.

 

ISLV-0712 4733

 

Une bonne douche à l’arrière du bateau fera partie des ces petites choses bien agréables qui accéléreront notre remise à flot. Lucie va se charger des explications :

Une première immersion pour  s’humidifier

  ISLV-0712 4745

Suivi d’un shampoinnage en règle

  ISLV-0712 4787

 

Puis d’un rinçage « au lagon ». Le tout arrosé d’un tout petit peu d’eau douce à la fin. Il ne faut pas oublier qu’il nous faut tenir 3 semaines avec 300 litres d’eau. Une vraie école de l’économie ! Attitude salutaire par ces temps obscurs ou l’on gaspille nos ressources tout en sachant qu’elles ne sont pas éternelles, mais c’est un autre débat….

  ISLV-0712 4774

   

 La douche est toujours suivie d’un beau coucher de soleil. C’est la règle…

   ISLV-0712 4799



Il est grand temps de mettre pied à terre au village de FARE et d’en profiter pour visiter l’ile. Le débarcadère est très accueillant.

 ISLV-0712 4805



ISLV-0712 4806 

 

On troque momentanément notre véhicule flottant pour 3 véhicules roulants, bien plus pratiques pour visiter l’intérieur de l’ile.

 

  ISLV-0712 4833

 

Quelques vestiges de marae sont visitables, notamment ceux de Maeva

 

  ISLV-0712 4846

On y découvre aussi des coins biens sympathiques

  ISLV-0712 4850

 

C’est parti ce samedi pour Tahaa, sous les meilleurs hospices : un soleil généreux et un vent portant. Ca change un peu….

  ISLV-0712 4876

On s’arrêtera pour une nuit sur ce mouillage idyllique, juste au Nord de la passe Toahotu de Tahaa. On y attendra calmement 2 couples d’amis et  leurs enfants pour naviguer en convoi à 3 bateaux.

  ISLV-0712 4920

La visite du motu Mahaea nous offrira des paysages superbes, tant au dessus que sous l’eau.

  ISLV-0712 4929

 

ISLV-0712 4933

 

Départ le lendemain matin pour la cote est de l’ile, en restant dans le lagon. Celui-ci est tellement large qu’une navigation à la voile ne pose aucun problème. L’absence de houle la rend même très sympa. Bon, ça n’empêche pas de veiller au grain quand même….

  ISLV-0712 4956

La vigilance reste de mise, notamment au moment de mouiller face au motu Motuea, ou un haut fond va participer lui aussi à écrire un autre chapitre de notre apprentissage douloureux de la voile. Ce chapitre s’intitulera : poser un voilier sur les cailloux

Pour des raisons inavouables ( la honte ?....), il n’y aura pas de photo de cet épisode, trop occupés à se maudire et à crier « quel c.. !!!!! ». Deux annexes sur un coté et une troisième tirant la drisse de spi bien tendue en haut du mat pour faire giter le bateau nous sortira de ce pétrin.  Un tres grand merci à tous les participants, ils se reconnaitront.

Résultats des courses : notre belle quille fraichement carénée porte maintenant les traces d’une haute lutte avec le corail. Plus de peur que de mal, heureusement. Mais, je me répète : « Quel c… !!! »

La seule à ne pas être traumatisée reste Lucie, qui continue nonchalamment son ballet aquatique quotidien.  Nous, on se  consolera autour d’un ti ‘punch qui nous aidera bien vite à oublier….

  ISLV-0712 5019

 

Départ pour la mythique Bora-Bora le lendemain.  Une navigation qui aurait du se passer sans encombres. C’était sans compter sur le vent et la houle qui avaient décidé de nous faire passer un examen supplémentaire pour parfaire notre apprentissage : Passer la pointe matira (au sud de Bora) avec des rafales à 25 nœuds et des creux de 3 mètres.  Je ne pensais pas que l’on pouvait autant serrer les fesses…. Examen réussi quand même, au prix de quelques figures de style qui n’apparaissent, j’en suis sur, dans aucun manuel de voile ! Nous sommes des précurseurs….

C'est beaucoup plus calme dans le lagon : le capitaine se laisse un peu aller.....

 

ISLV-0712-4999.JPG 

Les fameux hotels qui defigurent la cote de Bora. Ils se comptent par dizaines

  ISLV-0712 5067

On ne vous montrera pas plus la partie la moins esthétique l’ile : la ribambelle d’hôtels qui borde le lagon. On préférera  vous monter des photos plus sauvages qui vous donneront envie, j’en suis sur de prendre l’avion pour nous rejoindre. Direction donc la cote sud est de l’ile.

  ISLV-0712 5083

Mouillage dans 3 mètres d’eau turquoise : on a connu pire…

  ISLV-0712 5093

Tout ça n’empêche en rien les taches du quotidien, comme étendre le linge. Nono nous a mis au boulot, Lucie et moi.

  ISLV-0712 5096

 

ISLV-0712 5098

Ce sera aussi l’occasion de s’octroyer une ballade avec les raies Manta. Elles ont la bonne idée de se concentrer sur une zone le matin pour profiter de la présence de petits poissons ayant la particularité de les débarrasser de tous les parasites.

 

PIC 0131

 

Enfin presque tous les parasites, au vu du nombre de plongeurs (dont nous faisons parti….) au dessus d’elles.  Mais bon, ça n’a pas l’air de beaucoup les gêner.  

  PIC 0142

 

On continue le tour de Bora-Bora pour aller mouiller face au Hilton.

   

ISLV-0712 5113

 

 Le choix est bien evidemment strategique, l'établissement nous permettant de debarquer pour aller savourer un cocktail. Ce plaisir n'est pas possible partout, les hotels ne reservant généralement pas un bon accueil au plaisanciers.

 

 

ISLV-0712 5126

 

En terme de stratégie, le choix de la marche d'escalier pour la photo est lui aussi tres important, surtout pour moi....

 

 Meme en ballade sur les motus, Lucie reste "connectée"

 

ISLV-0712 5131

 

Dernier coucher de soleil sur Bora avant notre retour sur Tahiti. Les mauvaises previsions météo nous obligent à devancer notre retour d'une semaine pour profiter d'une bonne fenetre.

 

ISLV-0712 5155

 

 

Apres une escale à Tahaa, depart pour Tahiti au pres avec 10 noeuds de vent. Un appui au moteur nous permettra de parcourir les 100 miles nautiques en 24 heures.

 

  ISLV-0712 5192

 

 

Cette nuit de pleine lune sera beaucoup plus sympa qu'a l'aller. mais ca signifie pour nous la fin des vacances.

 

Il nous faut retourner à Tahiti.....je sais, c'est dur.......

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 05:50

 

Si tu n'as pas de problèmes mais que tu en cherches, si tu as de l'argent mais que tu cherches désespérément à en dépenser beaucoup, nous avons la solution : achète un bateau !!

 

Ce vieil adage se vérifie encore (est-il besoin ?) car nous re-voici en plein chantier avec le carénage du bateau. 2 ans dans l'eau ont eu raison de l'antifouling et le dessous du bateau ressemble à une foret vierge.

 

Rendez-vous donc ce lundi 2 juillet au chantier Technimarine pour une mise au sec qui nous permettra, dans le désordre :

- changer le joint Volvo qui fuit

- changer la bague hydrolube qui a du jeu

- repasser l'antifouling

- repeindre la coque dont la peinture s'écaille

- finir la peinture du pont commencée dans un épisode précédent

 

Cet épisode précédent nous aura fait changer également le bimini, installer un lazy-bag et des lazy-jacks, réviser et  poser une bande anti UV sur le génois, le tout dans un super rouge corail du plus bel effet. (le cheque a eu egalement un bel effet......sur notre compte en banque ) 

Ceux qui connaissent bien Nono ne seront pas surpris par le choix de la couleur.

 

    carenage 4642

 

Bon, nous y voila. Le bateau est posé sur sa quille et sur des étais. Le travail peut commencer.

Place au ponçage. Le port du masque est obligatoire.

 

carenage 4635

 

 

La pause est elle aussi indispensable pour maintenir un bon moral des troupes. Presque 2  jours de ponçage, il fallait pas craquer.

 

 

carenage 4633

 

Commence enfin l'application des premières couches d'antifouling et de peinture de coque.

 

carenage 4666 

 

Non, non, ce n'est pas carnaval....

 

carenage 4652

 

 Et entre les couches de peinture de coque, pour changer.....on ponce !

 

carenage 4668

 

 

 On s'occupe de la mécanique aussi : helice nettoyée, bague hydrolube et anode d'arbre neufs

 

carenage 4687

 

La jupe arriere aura aussi droit à son traitement : peinture de pont antiderapante et lettrage refait.

 

carenage-4680.JPG

 

 

 Après 8 jours de boulot, c'est un bateau tout beau qui revient enfin dans les sangles du Travelift pour parcourir les quelques mètres qui le séparent du lagon

 

 

  carenage 4684

 

 

carenage 4685 

 

 Retour à l'eau. Ce qui signifie pour nous le début des vacances....enfin !

 

carenage 4695 

Reste encore à le ramener à la "maison". Après 2 heures de moteur dans le lagon, voila, c'est fait : ancré sur sa bouée à la marina Taina.

 

 

carenage-4713.JPG

 

 

 Il attendra sagement dimanche et notre départ pour Huaine, Raiatea et Bora-Bora pendant 3 semaines.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 06:54

 

Le gros chantier de remise en etat du bateau touche à sa fin. L'entreprise n'a pas été de tout repos mais le résultat final est pas trop mal. Ca nous a permis, en plus, de se familiariser avec notre future habitation et aucun coin ou recoin n'aura pas été inspecté. En parallele de la remise en etat, l'equipement evolue pour etre conforme avec la navigation hauturiere. Allez hop, une petite revue de detail :

 

Coque / pont

- aucune retouche pour le moment, l'antifoulling datant de juin 2010. Juste un coup de brosse sur les parties immergées (merci Laurent pour l'equipement de plongée et le coup de main), un decrassage de l'helice et de l'arbre. On a profité de cette plongée pour une inspection plus minutieuse : tout va bien. 

 

004

 

- le moteur hors-bord a été deplacé dans le coffre tribord, bien à l'abri

 

009 (2)

 

- le barbecue a éte lui aussi demonté et rangé dans un coffre

- les vieux pare-battages sont partis à la poubelle

 

  011 (2)

 

Grément

- haubans, pataras etc... changés en 2008. Nickel selon l'expert donc : on n'y touche surtout pas

 

005 (2)

 

Voiles

- en bon etat pour le moment, donc.....

 

Moteur / inverseur

- changement des filtres à gas-oil moteur et decanteur qui devaient avoir environ...100 ans !!

- mise en place d'un filtre à air (et oui, il n'y avait  pas de filtre à air !!!)

- vidange et filtre à huile (quand meme...)

- changement de l'eau douce de refroidissement

Il ronronne maintenant comme un gros matou

 

003 (2)

 

002 (2)

 

Interieur

- désarmement du bateau et nettoyage complet de la cale, qui presentait au moins ... 100 ans de salissures !

- poncage complet du carré et de la cabine avant

- arrachage de l'ancien vaigrage et de tout ce qui pouvait trainer avec ...

- vernissage complet du carré et le cabine avant

- nettoyage complet de tous les coussins et matelas

- confection des draps sur mesure (apres l'achat d'une machine à coudre...)

- mise en place de la TV accrochée à la cloison ( ça rappelle la maison ...)

- ponçage et vernissage complet du plancher des cabines et du carré

 

023 

003 (3) 

022

 

- mise en place du nouveau vaigrage. Une bonne partie de prise de tete !! Colle + coins + courbes = on s'agace !!

 

006 (2)

 

 

 - demontage complet de la SDB avant et reconditionnement en dressing

 

011

 

- demontage du reservoir d'eau sous la banquette tribord pour gagner en rangement. La capacite de 600 litres d'eau (3 x 200 l) passe à 400 litres. Encore amplement suffisant.

- confection de la tablette coulissante pour le PC de navigation, à la table à cartes

 

Cokpit

- amenagent du coffre tribord avec un plancher, un amenagement pour 2 batteries supplementaires (5 au total : 1 demarrage + 4 servitudes), une protection pour le radiateur du frigo, un coffret tiroir pour la quincaillerie, un point lumineux.

- demenagement du moteur hors-bord dans ce fameux coffre

 007

 

     Electricité / Electronique

- suppression de tous les fils inutiles et dangereux, laissés apres les modifs successives

- reprise du tableau electrique et changement des tous les interrupteurs

- suppression autant que possible des dominos (il y en avait au moins....100) par de la soudure + gaine thermo

- changement de la VHF pour une Lowrance 880 ASN toute neuve

 

 001 (3)

 

- mise en place d'une antenne GPS Evermore SA-320 qui fonctionne parfaitement avec MaxSea 10 (logiciel PC traceur de cartes, pour ceux qui ne connaissent pas)

 

 

010

 

On est la !! Juste sous la fleche rouge !!

 

Maxsea1

 

Maxsea2 

Faut pas se louper pour sortir de la marina et du lagon.....

 Maxsea3

 

- mise  en place d'une antenne TNT Glomex

- rajout des 2 batteries dans le coffre tribord (merci à Marc et Jeanne, de RATAFIA)

- changement du guindeau grippé par un tout neuf (fait par les anciens proprietaires, Guy et Vetea) 

 

031

 

- changement de la pompe d'eau douce, fournie par Guy 

 

Sécurité

- mise au rebus des 3 anciens extincteurs (revision de 2002 !) et rachat de neufs

- achat de 3 gilets norme 240 a 150 N pour la navigation hauturiere (hors de prix !)

- 3 feux a mains neuf, les anciens datant de .... 2003

- achat des cartes de navigation à jour (en cas de panne de GPS et en plus... obligatoires)

- mise en place des 2 mouillages (principal et de secours) dans la baie avant, ancres à poste sur les daviers.

 

Annexe

- remise en route du moteur 2T qui n'avait pas fonctionné depuis .... 100 ans (non, 2 en fait)

- stockage de l'annexe sur le pont, au niveau du capot de la descente

 

Administratif

- obtention du CRR (certificat reduit de radiotelephonie) autorisant l'emploi d'un VHF ou BLU

- mise à jour des papiers à notre nom (on a gardé celui du bateau : BALBOA)

 

 

 

Apres tout ça, je pense qu'on a bien merité un peu de repos, pour rever aux futures navigations prevues : Maupiti, Bora-Bora, Huahine pour commencer.... Le chat du voisin, j'en suis sur, aimerais bien venir.

 

002 (2)

 

 En prevision (et oui, on s'arrête plus !)

- mise en place d'un pilote auto neuf, ramené de France par les anciens proprietaires en janvier

- achat d'une survie pour la nav' hauturiere (+ de 1000 roros alors... on prevoie!)

- achat d'un GPS fixe de secours

- confection des moustiquaires (vite ! ça gratte !)

- refection des plafonds des cabines

- fabrication d'une capote de descente

- mise en place d'un lazy-bag et lazy-jack

 

Ca ira pour le moment....

 

 

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 01:47

 

Après pleins de péripéties, notamment à cause de la place au port, on peut enfin vous présenter le bateau qui nous servira aussi de maison à compter du 1er Janvier, à Moorea. Migrer vers l'ile soeur de Tahiti est la seule solution pour avoir rapidement une place en marina en mode habité. Cela impliquera 30 à 45 mn de ferry matin et soir pour Lulu et moi pour faire les 20 kilometres qui separent les deux iles. Pour se consoler, on pense à ce qu'endurent nos amis banlieusards  parisiens pour aller bosser, le paysage et la temperature en moins. Et puis, ceux qui nous connaissent  se rendront compte que cela faisait 2 mois que l'on avait pas demenagé !  Ca pouvait pas durer....

 

C'est finalement le bateau que nous avons essayé en Aout. Il nous avait fait bonne impression. Comme quoi...

 

Nom de code : Balboa

Beneteau First 38 (Moorings 380) de 1990

Longueur de coque : 11.70 m

Bau max : 3.75 m

Version 2 cabines - 2 salles de bains

Moteur Yanmar 24 cv diesel

Options :

- taud

- panneaux solaires

- annexe Zodiac + moteur

 

   

Bateau 1773

 

 

  La coque comporte quelques taches et eraflures. On s'en occupera surement, mais plus tard.

 

Bateau 1776

 

 

 

 

Bateau 1774

 

Le programme de ce bateau etait surtout les regates autour des iles sous le vent. (la Tahiti Pearl Regata, par exemple...) Il a donc été bien entretenu au niveau du grémment, mais negligé à  l'interieur. il faut dire que pour les regates, l'interieur ne sert pas à grand chose (a part stocker les voiles....et les bieres)

 

Les travaux à prevoir :

- nettoyage

- vernis interieur (surtout le sol)

- vaigrage

- amenagement de la table à carte

- armement du bateau en 1ere categorie (survie, etc...) 

- gerer les inevitables surprises dues au matos d'occasion

 

Vue du carré

  001

 

Pas bô, les vernis.... 

 

006

 

La cuisine de la chef . Au moins on fait pas des kilometres pour attraper les ustensiles et les ingredients. Je pense à Nono, vous etes temoin...

 

008

 

La table à carte, avec le big frigo dessous.  A la  vue de tous ces fils en vrac, j'ai failli m'evanouir.... Decidement, que se soit dans les maisons ou les bateaux, j'ai pas de bol avec l'électricité. Allez, on sort tout et on recommence...

 

009

 

  La salle de bain tres ....blanche. On va essayer de l'egayer un peu (Allo ? Valerie Damidot ?)

 

002

 

La cabine arriere babord de Lulu 

 

003

 

La cabine avant (pour nous)

 

005

 

  On peut voir qu'il y a du taf. Et moi qui pensait en avoir fini avec les travaux....

 

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 05:35

 

Essai aujourd'hui d'un Beneteau First 38 S5 de 1990. Fiche technique :

 

 Bateau 1776

 

Longueur de coque (m) 11.70
Longueur de flottaison (m) 10.05
Largeur ou bau max (m) 3.75
Tirant d'eau (m) 1.90
Tirant d'eau bas (m) 1.56
Type d'appendice Quillard GTE
Voilure au près (m2) 81.00
Voilure au portant (m2) 127.12
Grand-voile (m2) 38.67
Foc ou génois (m2) 41.82
Spi classique (m2) 88.45
Type de gréement Sloop fractionné
Tirant d'air (m) 16.00

 

 

Au programme : du rase cailloux jusqu'au Radisson, à la pointe Venus, mouillage, dejeuner, baignade puis retour.

Allez c'est parti. Admirez le barreur.....

  Bateau 1807

 

 Cherche dauphins désesperement. Ce ne sera pas pour aujourd'hui. Dommage...

 

Bateau 1813

 

Tout va bien pour les filles pour leur premiere sortie en voilier

 

  Bateau 1819-copie-1

 

 

Bateau 1814Une superbe journée qui nous a permis de nous familiariser un peu avec ce bateau malgré le petit 5-6 noeuds de vent. 

 

Quelques travaux sont à prevoir, surtout à l'interieur : vaigrage, vernis, amenagements.... Pour le reste, il est plus que correct.

 

Rdv demain pour negocier une place en marina, etape indispensable à la suite du projet.

 

Wait and see (et croisons les doigts....)

 

Nana

Partager cet article
Repost0