Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TahitiRama
  • : Des nouvelles de notre vie quotidienne en Polynesie.
  • Contact

Compteur de visites

Il est actuellement

Archives

Meteo

Click for Tahiti, Polynésie française Forecast

7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 03:56

 

Ca y est !!!  Nous somme depuis le 1er janvier Sans Domicile Fixe, vu que le notre est maintenant …mobile. Nous avons convoyé le bateau du  YCT de Arue pour rejoindre la marina Taina de Punaauia. Ce n’était pas la destination prévue au départ, mais nous avons pu y bénéficier d’une place provisoire jusqu’en Mars, ce qui nous évite deux mois d’aller-retour en ferry jusqu'à Moorea.

 

011

 

Une installation réussie se joue dans les détails : le tapis à l’entrée de la « passerelle »

  011 (2)

 

La marina est située sur la cote ouest de l’île, à une dizaine de kilomètres de Papeete. On retrouve tout le confort à proximité : un Carrouf, station service etc…. et tout les services d’une marina digne de ce nom : douches, machine à laver, restos, commerces... 

  

Capture

 

 

Notre emplacement se situe sur le quai d’honneur, réservé habituellement aux (très) gros bateaux de propriétaires surement (très) fortunés. On les reconnaît à la taille de leur scooter ! Pour ce cata de 60 pieds, ce n’est ni plus, ni moins qu’un CBR 1100 XX. Le gros de la troupe  reviendra pour la haute saison, de Mars à Septembre.

 

003 (3)

 

Notre première nuit à bord, le 1er Janvier, s’est plutôt bien passée. On dort très bien, lorsque la houle se contente de nous dorloter doucement. Les affaires se corsent au passage des bateaux dans le chenal, lorsque la taille et  surtout,  la vitesse nous font danser la gigue. C’est l’inconvénient d’être sur un quai prévu pour les (tres) gros bateaux, lorsqu’on a qu’une coque de noix… Bon, ce n’est pas tres grave : je pense qu’on s’habituera.

 

On profite maintenant pour prendre ses repères dans cet  environnement un peu particulier ou il faut gérer toutes les taches du quotidien dans un espace relativement réduit. Pour le moment, tout se passe à merveille : la vie a bord est agréable et les aménagements du bateau très fonctionnels.

Parmi les points délicats (si, si, il y en a …), la taille de la passerelle a demandé à certains(nes) un petit temps d’adaptation.

 005 (2)

 

Noëlle a déjà investi sa cuisine et n’a pas tardé du tout à prendre ses marques. Je la laisse faire avec plaisir et délectation. En même temps, il vaut mieux pour la santé physique et mentale de l’équipage que ce soit Noëlle à la cuisine plutôt que moi… 

 

021

 

 

 Lucie conserve un bon appétit….pour les gâteaux : Elle a même réussi à trouver la fève ! Lucie et Noëlle en profitent aussi pour appâter tout ce qui nage dans le lagon avec quelques restes de repas. Il me semble qu’elles ont même réussi à appâter un requin !!

 

  024

 

 

Les activités de la journée ne différent pas trop du quotidien. C’est juste plus facile pour moi d’utiliser mon cadeau de Noël, vu la proximité immédiate de l’eau.

Allez, en cadeau bonus, la démonstration en image que, pour pratiquer le va ‘a, il faut soit :

-          être né a Tahiti ou le va ‘a est LE sport national, loin devant le foot, le rugby etc.…

-          beaucoup s’entrainer quant on débarque, comme moi

Pour cette troisième sortie, j’ai juste oublié pendant une seconde que le balancier n’est que d’un seul coté.  Le résultat ne s’est pas fait attendre longtemps !

 

 

002

    

Ca aurait pu arriver n’importe ou dans le lagon… là ou il n’y a personne. Mais bon, comme je suis partageur, j’ai préféré faire ça en arrivant à la marina, à la vue de tous et surtout de Noëlle avec son appareil photo. Ahh, le sens du partage….. ça me perdra !

Bon, il faudrait penser à remonter, maintenant…. Ca évitera aux gens autour de trop se marrer. Ce peut être dangereux à fortes doses…

 

003 (2) 

Bon, on va essayer maintenant de laver l’affront en effectuant une arrivée sur le ponton tout en douceur. Jusque là, tout va bien…

 

005

 

 

Sans se remettre à l’eau,  relevage de la pirogue (heureusement qu’il n’y a pas le son, c’est à ce moment là que les jurons arrivent…!)

 

007

 

Allez hop, sur l’épaule. Apres m’avoir porté pendant une heure, c’est a mon tour maintenant de porter la pirogue. Encore ce satané sens du partage…..

 

 

008 (2)

 

Yapluka, maintenant… mais attention au gabarit !

 

009

 

 

Ca se finit souvent par une séance de nettoyage…

 

015

 

Voila ! Bon, ils sont ou ceux qui rigolaient, tout a l’heure ?? Je suis armé !!

 

010

 

 

Apres tant d’efforts, on peut enfin profiter des soirées fraiches et agréables. Les couchers de soleil sur Moorea sont splendides et tout les soirs différents

 

003

 

005 (3)

 

Que demander de plus ?

 

 

Partager cet article
Repost0