Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TahitiRama
  • : Des nouvelles de notre vie quotidienne en Polynesie.
  • Contact

Compteur de visites

Il est actuellement

Archives

Meteo

Click for Tahiti, Polynésie française Forecast

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 07:37
       
Quoi de mieux pour fêter notre deuxième rentrée scolaire sur le fenua que de gravir un des monts mythiques de Tahiti : le mont Aorai, le troisième sommet de l'ile.
 
Nous voila donc partis samedi matin, 6h, au chant du coq (en fait ils chantent toute la nuit, mais bon...) pour une ascension jusqu'a 2066 m, sommet de notre périple.
 
 On peut déjà profiter d’un superbe lever de soleil sur Moorea
Ascension Aorai 006
 
On est partis depuis à peine une heure que Laurent décide déjà de tomber les chaussures. Une bonne journée de galère commence….
.
Ascension Aorai 016
La randonnée est paisible jusqu’au premier refuge. Passé ce cap, la ballade prend un tout autre visage : beaucoup plus sportive et escarpée. Difficile de la faire en famille, à mon gout....
.
Ascension Aorai 020
       Ascension Aorai 021
    
  Le paysage évolue et devient de plus en plus beau, au fur et à mesure que le sentier devient de plus en plus escarpé.    

Ascension Aorai 025
Laurent en éclaireur (ne pas y voir une allusion a ses ampoules…) Heureusement que les cordes sont là ! 
 Ascension Aorai 026
            
La vue sur Papeete commence à devenir impressionnante
Ascension Aorai 036
          Ascension Aorai 038
     
Ascension Aorai 039

 

On arrive enfin au deuxième refuge. Ca fait déjà environ 4 heures que l’on grimpe. La fatigue commence vraiment à se faire sentir.

 

Ascension Aorai 042

 

    Les nuages commencent à monter vers le sommet. On essaie d’accélérer l’allure pour arriver au sommet avant eux, pour pouvoir profiter de la vue. Ca serait dommage d’avoir fait tout ça pour rien.

 

Ascension Aorai 052

 

 

 Ascension Aorai 060

 

 

Pour changer, ca monte…

 

Ascension Aorai 067 

 

Heu… ce n’est pas le moment de trébucher sur une pierre, ou une racine. En plus, personne n’a pensé à amener un parachute…

 Ascension Aorai 070

 

 

Le sommet…ENFIN !! Apres 5 heures de marche. On est tous très FIU !!!!! On se console avec un paysage mag-gni-fique et un bon casse-croute.

 Ascension Aorai 077

 

 Et il va falloir penser à redescendre…. Zut. C'est haut, quand meme...

 

 Ascension Aorai 079

 

 

Va s’en suivre 4 heures de descente ou je finirais moi aussi pieds nus. Dur….tres dur !

 Ascension Aorai 085

 

 

Retour au Belvédère après 9 heures de marche en tout, des images plein la tête et des ampoules pleins les pieds. Une pensée pour l’ongle de mon gros orteil droit qui n’aura pas survécu à la descente. Il n’y a pas a dire : on l’aura bien méritée, cette Hinano là ! !

.

Ascension Aorai 087

Partager cet article
Repost0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 09:37

Dimanche  24 Juillet 2011

 

Le large…. enfin.  Les vacances d’hiver commencent vraiment ce matin avec notre départ vers l’archipel des Tuamotu, plus précisément l’atoll de Rangiroa, situé à environ 180 miles de Tahiti en direction Sud-est .

 

Parcours         rangiroa map

 

Cet atoll polynésien est l’un des plus vastes au monde (1640 km²). La bande corallienne émergée, large de 300 m en moyenne se déroule sur 230 km, entourant un lagon qui pourrait contenir Tahiti au complet. C’est de plus, par la diversité et la taille de sa faune, une des destinations mythiques pour la plongée.

 

Pour ce périple, nous avons « abandonné » notre voilier Balboa à la marina ou il se remet doucement d’une maladie des soupapes moteur contracté quelques mois plut tôt. Il est sur la voie de la guérison mais encore un peu faible pour aborder une telle traversée.

 

C’est donc à bord d’un magnifique Outremer 55 baptisé « Offcourse », propriété de Reynald et Virginie, couple ô combien sympathique, que notre petite famille prend place pour ce premier grand déplacement à la voile.



 009    P8250674





Je vous invite à visiter le site perso de Reynald et Virginie consacré à ce fabuleux bateau : http://www.offcourse.fr/index.html

 

On commence évidemment à avitailler le bateau : eau, nourriture, gas-oil et Hinano pour 15 jours. Il faudra ne pas trop se louper car le ravitaillement dans les Tuamotu est assez aléatoire.

Lucie est chargée de remplir les réservoirs et commence déjà à gouter les fruits

 

       003

 

 

006

 

 

Puis à 9h, c’est le départ. On laisse déjà Moorea à bâbord, cap au 30°.  Le vent est établi à l’est, à 15 nœuds

 

    On se prépare à passer une nuit en navigation. Tout le monde (sauf Lucie) prendra son quart de veille. Il est urgent de prendre des forces, alors que la température, une fois le soleil couché, commence sérieusement à se rafraichir. Les vestes et sweats sont de sortie. Ca faisait longtemps….

 

 

136

 

    Apres une nuit en pointilles, tout le monde se réjouit du retour du soleil. On peut reprendre nos habitudes et laisser tomber les bonnets et chaussettes. On s’occupe comme on peu en attendant l’arrivée. Le rapala, que l’on traine depuis ce matin et qui aurait du nous apporter du poisson pour midi, nous ramènera …un oiseau. Pécher un oiseau à la ligne, on ne pensait pas ça possible….  

 

 

176    177

 

 

Apres environ 27 heures de navigation, vers 12 h, nous voici en vue de l’atoll de Rangiroa. Il n’y a pas à dire, ce bateau marche très bien !! On a tenu une très bonne moyenne à 8 – 9 nœuds ! Pour l’atterrissage, on essaiera de faire mieux que ce pauvre voilier, échoué sur la cote.

 

196

 

Nous voici face à la passe Avatoru, la plus facile d’accès des deux seules passes de l’atoll, situes au Nord. La traversé se fera sans problème, avec un faible courant entrant. A voir la décontraction de l’équipier….

 

 

200    071

 

 

Le village du même nom borde la passe, avec son église et sa place. Classique et charmant… Cote tribord, on peut admirer un motu avec sa cabane de pécheur.  

 

 

205 

207

 

 

Le premier mouillage, ou l’on passera la premier nuit se fera juste après la passe, sur bâbord, face au village. Il est à déconseiller tellement le lagon y est agité. Il nous permettra néanmoins de nous reposer un peu. On quittera ce mouillage le lendemain pour aller se poser  plus vers l’est, avant le passe de Tiputa, face à l’hôtel Kia Ora. Ce mouillage est de très loin meilleur : eau calme, turquoise, services à proximité…

 

226229

 

Ce mardi sera consacré l’une des activités phare de notre périple : la plongée. Rendez-vous est pris avec Bathys pour une plongée à 14h, passe Avatoru. Ce sera donc une dérivante, sur un fond d’une vingtaine de mètres, courant entrant, bien sur. A noter le service au top et la sympathie de l’équipe qui vient nous chercher jusqu'à notre bateau. La classe….

 

 

232  Avatoru 002

 

 

Cette plongée sera l’occasion de rencontrer les requins maintenant bien connus : pointes noires, blanches, gris et notamment un requin pointes blanches de récif, beaucoup moins commun. Son nom tahitien est Tapete, à ne pas prononcer à l’européenne car il pourrait se vexer…

Un banc de carangues est venu nous saluer et fait rare, j’ai eu l’honneur et la chance de pouvoir me glisser doucement dans le banc. Moment magique !

 

                                            

Avatoru 011   043           

049   050 (2)

 

Lucie, génée par des problemes d'equilibrage des oreilles, n’a malheureusement pas pu descendre. Dommage, mais ce n’est que partie remise.

 

Deux pongées sont programmées ce mercredi. La premiere à 8h sera un retour dans la passe d’Avatoru. Elle sera l’ocassion d’admirer divers poissons, que vous ne verrez pas à cause d’un petit probleme de piles….( )

 

La deuxieme est programmée à 14h et se fera dans la passe Tiputa, en derivante, à une profondeur de 40 m. Elle sera, je le precise dèjà, exceptionnelle, grace a nos amis les dauphins qui, aux alentours des 40, on decidé de nous rendre une petite visite pour se faire papouiller. On a pu, pendant au moins 10 mn, evoluer avec eux, en les caressant, en leur grattant le ventre et nous ont meme permis de s’accrocher un peu pour se faire trainer. J’en ai encore des frissons, rien que de l’ecrire….

 

 

058

 

 

065

 

 

062

 

Allez, encore un gros câlin !!

 

067

 

 

 Apres ça, on a dit : WAHOUUUUUUUUU..... sous l'eau !

 

Cette plongée commence plutôt pas mal. Elle se poursuivra par l’observation d’un banc de baraccuda, venu s’enrouler autour de nos bulles.

     

 

 083   088

 

Elle se finira en beauté avec un beau napoleon venu nous dire au revoir, au terme de cette plongée. On comprends maintenant pourquoi Rangiroa est une destination connue dans le monde entier pour la qualité et la diversité  de sa faune. Encore une fois : exceptionnel !! 

 

091   031

 

Jeudi sera le jour choisit pour naviguer vers la pointe Est de l’atoll, en restant evidement à l’interieur du lagon. Le rapala, à la traine durant la traversé, a seduit un beau baraccuda qui passait par là. Il sera remis à l’eau, inquiet pour notre santé vis-à-vis de la ciguaterra  

 

048     

 

 Les dauphins sont encore venus nous faire un petit coucou ! Bon, ça suffit maintenant ! Assez joué !!    (nan, je plaisante......)

 

018 (2)  

 

Cette partie de l’atoll offre un excellent abri contre de le vent de sud sud-est a 20-25 nœuds prevu pour la fin de la semaine. On peut en plus y profiter de magnifiques platiers ou les requins, raies pastenagues etc… evoluents dans 30 cm d’eau turquoise, bordé de sable rose. Sympa…

 

  067 (2)

 

  Pose de nos modeles... avant l'arrivée de la pluie !  

 

041

 

  046 (2)

 

  Pourtant, il faisait beau en arrivant. Le temps change vite en Polynesie

 

030

 

  057 (3)

 

  On cherche un abri ! Pourquoi pas un cocotier ?

 

066

 

  Quelqu'un veut du bois flotté ?

 

037

 

 

Fidele  à son habitude, Noelle jouera les restauratrices en apprivoisant un couple de remoras, en jouant sur leur corde sensible : l’estomac !

 

 

015   007

 

 

Il est temps lundi de retourner à Avatoru pour profiter des quelques jours qu’il reste.  Elle s’effectuera sous spi asymetrique et on pourrait presque se prendre pour Jack Sparrow...

 

 

038

 

 

Lucie nous gratifiera d’une bonne prise pour le diner. On la felicite, meme si je suis encore obligé de vider le poisson ….

 

 

083 (2)

 

 

Deux plongées sont prevues mardi, avec de belles rencontres à la clef : (un coucou particulier à Muriel pour les photos de la tortue…)

 

010 

 021

 

 

  PIC 0078

 

 

Une petite ballade à vélo sur la seule et unique route de l’ile (10 kms de Avatoru a Tiputa) sera effectuée a un train de senateur sur la journée de mercredi. L’occasion, apres les fonds marins, de découvrir plus en details l’interieur de l’ile.

 

 

115

 

 

 Elle est pas chouette la mairie de Rangi ?

    153 (2)

 

 

Allez, on accelere ! Nono est en tete et vise le maillot jaune....

 156

 

 Ca merite une pause !

 200 (3)

 

 

Depart jeudi matin pour Tahiti. La rentrée se rapproche, le 16 pour moi et à peine plus tard pour Lucie. Il va falloir s’y remettre …..   (dur !) 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 10:31
  250
Inscrite depuis Mars à l'ecole de danse "Hinaiti", Lucie a participé à son premier "Heiva des ecoles" : un grand spectacle et concours de danse traditionnelle polynesienne (ori tahiti) qui se pratique depuis...toujours ! C'est une religion ici.   L' ORI TAHITI est de loin un des meilleurs ambassadeurs de la culture polynesienne. un seul mot : beau (voire tres tres beau...)
 
Apres des mois à pratiquer deux fois par semaines, il est temps de commencer les repetitions grandeur nature. La premiere se deroule sous le preau de l'ecole élémentaire de Faa'a. Objectif : mise au point des danses, entrées, sorties etc...
 
Les groupes (fonction des ages et niveaux) sont facilement reconnaissables aux coulueurs des pareos . Le petit jeu : trouver Lucie sur la photo :
 
014
 
  Sur la droite, deuxieme rang : bravo !
 
Allez, plus facile...
 
022
 
L'apres midi se poursuit par un reperage sur la place Toa'ta, lieu de la soirée et de tous les spectacles à Tahiti. On a eu la chance d'y rire avec le spectacle de Florence Foresti "Mother Fucker" le mois dernier.
  028
 
 
 L'ecole rassemble plus de 200 danseuses.  Ca fait du monde !
 
023
 
Avec le sourire !!!
026
 
 
    Dimanche 5 Juin, le grand jour arrive enfin. On peut enfin admirer en avant premiere les costumes de Lucie :
 
 
heiva 019
 
 
 
 
heiva-023.JPG
 
 
 heiva 062
 
 
 
heiva 092
 
 
  C'est tres joli et Lucie les porte a merveille . Et que dire des 2 modeles suivants : on frole la perfection
 
 
heiva 089     heiva 090
 
Les photos c'est bien, mais pour faire vivre un spectacle de danse, les videos c'est un peu mieux. Montez le son !
 
 
 
 
 Enjoy !
  
Partager cet article
Repost0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 08:16

    On a profité de ces vacances de Pâques pour explorer pendant 2 jours l'atoll de Tetiaroa. On a laissé pour ça le bateau à la marina et on a opté, avec 2 collègues et leurs familles,  de louer un cata pour cette expédition. Il est vrai qu'a 12, on aurait été un peu serré sur notre petit 38 pieds. Il est pas beau, notre bateau ?

 

20110413 061

 

 

Allez, pour vous situer la chose, on peut commencer par une vue aérienne de l'atoll :

 

800px-Tetiaroa from sky

 

 

Pour parfaire votre culture générale et  pour rappeler a tous le bon temps ou l'on usait nos fonds de culotte sur des bancs d'école, un peu d'histoire et de géographie (source Wikipedia) :

 

Tetiaroa est un atoll privé faisant partie des Îles du Vent dans l'archipel de la Société en Polynésie française. Il est célèbre pour avoir été la propriété de Marlon Brando

Remarqué par les premiers explorateurs de Tahiti, l'atoll de Tetiaroa a accueilli en 1789 trois déserteurs du Bounty. En 1904, la famille royale de Pomaré de Tahiti donne l'atoll au seul dentiste de Tahiti, Johnston Walter Williams, un canadien. C'est à la suite du tournage du film Les Révoltés du Bounty que Marlon Brando fait l'acquisition de Tetiaroa auprès de la famille Williams. Il en devient propriétaire en 1967. Il y vivra jusqu'en 1990.

L'atoll a servi de décor au film Le Bourreau des cœurs (1983) avec Aldo Maccione.

 

Capture.JPG

 

 

 Bon, on voit que c'est pas bien loin de Tahiti, a peine 4 heures de navigation. Il est dangereux de partir le ventre vide, alors  on commence par un un bon petit dej'

 

 

20110413 001

 

 

 C'est parti !! Sortie du port de Papeete. on aperçoit Moorea dans le fond. Le temps est magnifique, voire même un peu trop. Le vent est quasi nul !

 

 

007

 

 

Le trampoline a l'avant du cata fait la joie des enfants :

 

 

013

 

 

Pendant ce temps certains adultes se concentrent pour éviter le mal de mer. On ne dira pas que c'est peine perdue.....

 

 

019

 

 

 Après quelques heures de nav' , nous voici en vue de Tetiaroa.

 

 

20110413 034

 

 

Le corps mort est au nom du seul hotel de l'ile : The Brando, évidemment....

 

 

025

 

 

La vue de l'atoll est splendide

 

 

20110413 043

 

 La houle déferle pas mal sur la barrière. Cet océan n'a parfois rien de Pacifique

 

20110413 042

 

 Bon, passons aux choses sérieuses : cet atoll n'a pas de passe pour accéder au lagon. La seul méthode est donc de passer avec le zodiac....par dessus la barrière. Il suffit de mettre les gaz et de passer avec la houle. Simple, non ??  Heureusement que notre skipper est un crack !

 

 20110413 059

 

 Tout c'est bien passé : on est de l'autre coté et.....entiers. On peut maintenant se la jouer Robinson Crusoe : tout l'atoll est pour nous !!

 

20110413 190

 

 

20110413 069

 

 L'île aux oiseaux porte très bien son nom !! Des centaines et des centaines d'oiseaux peuplent ce motu, a l'abri des prédateurs par le lagon.

 20110413 081

 

 

 20110413 125

 

 20110413-157.jpg

 

 

Les fonds marins du lagon ne sont pas mal non plus. On y retrouve tout ce qu'il faut, en plus beau car plus sauvages et préserves qu'a Tahiti

 

Un "petit" bénitier :

 

 20110413 198

 

 Anémone et son clown :

 20110414 009

 

 

 Un incontournable : le requin a pointes noires.  Toujours aussi curieux.....

 

 20110413 217

 

 

Cette première journée s'achève sur un superbe coucher de soleil

 

 

20110413 247

 

 

Après une bonne nuit, le matin est consacrée aux choses sérieuses : une plongée au pied de la barrière pour explorer les fonds. Déception de ce coté là : pas grand chose à voir, a part les nombreux morceaux de bateau qui témoignent de la rudesse du coin.

 

 

20110414 028

 

 

 Ah si, une murène, quand même.... franchement baleze !!

 

 

20110414 056

 

 

 Après ces deux jours magnifiques, il est malheureusement temps de renter. Cap au Sud !

 

 

20110414-085.jpg

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 01:29

 

Et bien oui, il fallait bien que ça arrive!!!  A force de nous bassiner avec  ça : circuit Billabong pro à Teahupoo (gagné par Slater cette année), pub dans tout les sens a Tahiti, élèves qui te regardent comme un extra-terrestre quand tu leur dit que tu n'as jamais surfé (la honte suprême....), on a décidé avec Lucie qu'il fallait absolument qu'on se mette au diapason. En un mot comme en 6 : on s'est mis au surf !!

 

surf-2987.JPG

 

 

Au debut, une question cruciale nous taraude : allons nous être ridicule ou....très ridicule ? Après que le moniteur nous ai fait "surfer" sur la plage, au sec, on connaît la réponse : on est tres tres ridicule ! Passé ce grand moment de solitude (pas temps que ça, la plage est noire de monde, élèves compris !) il est temps de se jeter à l'eau. Cette expression a d'ailleurs du etre inventée par un surfeur, tant elle colle bien a ce que l'on fait en ce debut d'apprentissage : on se jette littéralement à l'eau, et dans toutes les positions possible et imaginables. J'ai pitié pour nous, et je n'ai osé mettre en ligne que les moins ridicules (apres tout, c'est moi qui decide ! Non ?.....)

 

Bon allez, c'est parti. C'est grand une planche de surf, quand meme.... hein Lucie ?

 

049

  

On commence à plat, c'est mieux. Tenez vous bien, les vagues ! On arrive...

 surf 2997

 

Les figures libres s'enchainent. Lucie commence à se mettre debout....

 

  044

 

et moi j'essaie !! C'est pas gagné ...

 

surf 3006

 

Apres quelques heures, Lucie prend sa premiere vague debout. FELICITATION !!!  Elle m'epate...

 

048

 

Je vais quand meme pas me faire piger par Lucie, mon autorité dèja faible en prendrait un coup. Allez, je cherche encore l'equilibre. Il doit etre la-haut, alors j'essaie de l'attraper....

 

surf 3010

 

Pendant ce temps, Lucie prends un malin plaisir à me narguer. Les jeunes n'ont plus aucun respect !!

 

031

 

Et au bout d'un (grand) moment : MIRACLE ! Je glisse sur l'eau.... Avec de la barbe et des cheveux, on me confondrais avec St Pierre....

  ,,surf 3017

 

 

  A partir de la, tout s'enchaine. Il fallait juste comprendre le truc. En fait, c'est " trop facile "  (dans les petites vagues !!)

 

surf 3032

 

Il y avait une autre moyen pour avoir la sensation de "marcher sur l'eau". Mais bon, il n'y a pas de taureau à Tahiti, alors....il reste le surf !

 

eau3

 

Revenons a nos moutons.  Lucie accuse le coup. Je l'aurais eu à l'usure...

 

052

 

Bon, je suis pas bien frais non plus. C'est un sport sacrement physique ! On est tout les deux carrement "cuits"

 

surf 3051

 

Il faut d'ailleurs vite se rehydrater, C'est tres important pour eviter les problemes musculaires. On a bien retenu la leçon.... On se refait donc une santé avec une boisson jaune bien connue du Sud de la France dont la consommation est aussi en vigueur sous les tropiques. Il n'y a pas mieux pour recuperer...

 

100

 

Bon, comme ça nous a bien plu, on remet ça tout les samedis apres-midi.  Ca tombe bien, ce moment de la semaine etait libre, les autres crenaux etant pris par le Va'a, la course à pied, les plongées pour le niveau 2, la natation et.....et....j'en oublie un ! Ah oui, le boulot.....

.

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 06:42

Depuis le 12 février, nous avons quitté le quai pour nous installer sur un corps mort au beau milieu du lagon. Ce x'ieme déménagement nous a fait entrer au niveau supérieur dans l'échelle du plaisancier.

 

IMG 0052

 

 Nous somme maintenant  forcés d'être autonomes en énergie et en eau. Les panneaux  solaires nous apportent pas mal de ressources mais ça reste parfois un peu "limite", malgré les 4 batteries de 100A/h. Comme on ne veut pas non plus vivre comme des ermites, on a investi dans un groupe électrogène.... (pas très écolo !!)  Pour l'eau, on profite des rotations au quai pour remplir deux jerricans de 20l. Pour le moment, ça passe ! Aucune coupure d'eau à déclarer.  Le seul hic reste pour le moment la connexion internet. L'antenne wi-fi integrée au portable peine à capter la borne de la marina. Le débit est, du coup, plus que restreint, voire inexistant. Pour Skype, c'est raté (d'où le peu de nouvelles, on s'en excuse...) Le problème sera réglé avec la commande d'un antenne wi-fi spéciale marine (8 db de gain, 60 cm de longueur !) On attend le facteur avec impatience.

 

On profite maintenant tout les matins et soir d'une ballade sur le lagon en annexe. Attention donc aux sacs (avec l'ordi portable pour moi), les chaussures et les bas de pantalons le matin avant de partir au travail. . On gère maintenant ça comme des chefs et aucun incident n'est encore à déclarer. On redoute juste le jour ou ça va arriver....parce que ça va forcement finir par arriver !

 

Le depart de l"Annexe Express" pour le ponton est imminent. Durée du trajet : 5mn (vent dans le dos). Veuillez vous éloigner de la bordure du quai SVP !! (et ne pas tomber à l'eau, ce qui serait...ballot !)

 

  003

 

  Le commandant de bord est ravi de vous acceuillir à bord de son embarcation. Veuillez attacher votre ceinture et ne pas fumer pendant la traversée.

 

009--2-.JPG

 

La traversée se déroule sans encombres, sur une mer d'huile ce matin là. C'est pas toujours le cas....

 

017 - Copie

 

L'arrivée est imminente. Veuillez garder vos mais à l'interieur, on ne sait jamais....

 

023 - Copie 

   Pour nous changer un peu du bleu, on profite de quelques journées pour explorer l'intérieur de l'île. Des ballades plutôt "sportives", dues au relief volcanique. Les sentiers parcourent crêtes et vallée et la végétation est magnifique. La vue est splendide de la-haut, malgré la pluie qui nous lâche rarement en ce moment.

 

Vue sur la passe d'Arue depuis la crête :

 

009

 

On marche, on monte, on trébuche mais surtout, on en prend pleins les yeux !

 

047

 

Quel plaisir de retrouver l'odeur des pins. En fermant les yeux, on pourrait se croire dans les Landes. Le relief en plus....

 

022

 

Les pauses aux refuges permettent de souffler un peu et de se mettre à l'abri de ce temps très "breton". Jean et Romane (en bleu sur la photo) sont ravis : quelques dizaines de degrés en moins et on pourrait se croire à Concarneau. On remarquera au passage que les bretons n'ont pas tous des chapeaux ronds. Ahhh, les legendes....

 

053

 

Quand il reste encore un petit peu d'energie, je continue assidument mon aprentissage du va'a. Je progresse, mais j'ai toujours un peu de mal à comprendre pourquoi cette pirogue s'entete à vouloir naviguer à l'envers. Peu etre parce que l'on est dans l'hemisphere Sud, allez savoir....

 

001

 

Les soirées "à la maison" sont toujours aussi agréables. On profite des couchers de soleil à l'heure de l'apero (la vie est bien faite, des fois...) Lucie, fidèle à elle-même, est toujours partante pour prendre des poses avantageuses sur les photos!

 

020 (2) - Copie

 

Voila, grosso-modo, comment se deroulent nos journées maintenant. Pas tres eloignées de celle de metropole en fait: toujours le metro-boulot-dodo ou que l'on soit dans le monde. Il n'y a que le type de metro et le paysage autour qui change....

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 03:56

 

Ca y est !!!  Nous somme depuis le 1er janvier Sans Domicile Fixe, vu que le notre est maintenant …mobile. Nous avons convoyé le bateau du  YCT de Arue pour rejoindre la marina Taina de Punaauia. Ce n’était pas la destination prévue au départ, mais nous avons pu y bénéficier d’une place provisoire jusqu’en Mars, ce qui nous évite deux mois d’aller-retour en ferry jusqu'à Moorea.

 

011

 

Une installation réussie se joue dans les détails : le tapis à l’entrée de la « passerelle »

  011 (2)

 

La marina est située sur la cote ouest de l’île, à une dizaine de kilomètres de Papeete. On retrouve tout le confort à proximité : un Carrouf, station service etc…. et tout les services d’une marina digne de ce nom : douches, machine à laver, restos, commerces... 

  

Capture

 

 

Notre emplacement se situe sur le quai d’honneur, réservé habituellement aux (très) gros bateaux de propriétaires surement (très) fortunés. On les reconnaît à la taille de leur scooter ! Pour ce cata de 60 pieds, ce n’est ni plus, ni moins qu’un CBR 1100 XX. Le gros de la troupe  reviendra pour la haute saison, de Mars à Septembre.

 

003 (3)

 

Notre première nuit à bord, le 1er Janvier, s’est plutôt bien passée. On dort très bien, lorsque la houle se contente de nous dorloter doucement. Les affaires se corsent au passage des bateaux dans le chenal, lorsque la taille et  surtout,  la vitesse nous font danser la gigue. C’est l’inconvénient d’être sur un quai prévu pour les (tres) gros bateaux, lorsqu’on a qu’une coque de noix… Bon, ce n’est pas tres grave : je pense qu’on s’habituera.

 

On profite maintenant pour prendre ses repères dans cet  environnement un peu particulier ou il faut gérer toutes les taches du quotidien dans un espace relativement réduit. Pour le moment, tout se passe à merveille : la vie a bord est agréable et les aménagements du bateau très fonctionnels.

Parmi les points délicats (si, si, il y en a …), la taille de la passerelle a demandé à certains(nes) un petit temps d’adaptation.

 005 (2)

 

Noëlle a déjà investi sa cuisine et n’a pas tardé du tout à prendre ses marques. Je la laisse faire avec plaisir et délectation. En même temps, il vaut mieux pour la santé physique et mentale de l’équipage que ce soit Noëlle à la cuisine plutôt que moi… 

 

021

 

 

 Lucie conserve un bon appétit….pour les gâteaux : Elle a même réussi à trouver la fève ! Lucie et Noëlle en profitent aussi pour appâter tout ce qui nage dans le lagon avec quelques restes de repas. Il me semble qu’elles ont même réussi à appâter un requin !!

 

  024

 

 

Les activités de la journée ne différent pas trop du quotidien. C’est juste plus facile pour moi d’utiliser mon cadeau de Noël, vu la proximité immédiate de l’eau.

Allez, en cadeau bonus, la démonstration en image que, pour pratiquer le va ‘a, il faut soit :

-          être né a Tahiti ou le va ‘a est LE sport national, loin devant le foot, le rugby etc.…

-          beaucoup s’entrainer quant on débarque, comme moi

Pour cette troisième sortie, j’ai juste oublié pendant une seconde que le balancier n’est que d’un seul coté.  Le résultat ne s’est pas fait attendre longtemps !

 

 

002

    

Ca aurait pu arriver n’importe ou dans le lagon… là ou il n’y a personne. Mais bon, comme je suis partageur, j’ai préféré faire ça en arrivant à la marina, à la vue de tous et surtout de Noëlle avec son appareil photo. Ahh, le sens du partage….. ça me perdra !

Bon, il faudrait penser à remonter, maintenant…. Ca évitera aux gens autour de trop se marrer. Ce peut être dangereux à fortes doses…

 

003 (2) 

Bon, on va essayer maintenant de laver l’affront en effectuant une arrivée sur le ponton tout en douceur. Jusque là, tout va bien…

 

005

 

 

Sans se remettre à l’eau,  relevage de la pirogue (heureusement qu’il n’y a pas le son, c’est à ce moment là que les jurons arrivent…!)

 

007

 

Allez hop, sur l’épaule. Apres m’avoir porté pendant une heure, c’est a mon tour maintenant de porter la pirogue. Encore ce satané sens du partage…..

 

 

008 (2)

 

Yapluka, maintenant… mais attention au gabarit !

 

009

 

 

Ca se finit souvent par une séance de nettoyage…

 

015

 

Voila ! Bon, ils sont ou ceux qui rigolaient, tout a l’heure ?? Je suis armé !!

 

010

 

 

Apres tant d’efforts, on peut enfin profiter des soirées fraiches et agréables. Les couchers de soleil sur Moorea sont splendides et tout les soirs différents

 

003

 

005 (3)

 

Que demander de plus ?

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 04:56

 

Sur ces images de fête à l’hôtel  Radisson de Tahiti, on vous souhaite à tous une très, très, très BONNE ANNEE 2011

 

P1020301

 

651

 2

Au menu de cette soirée, buffet gastronomique, musique et bamboula : que du classique.  Le spectacle de danses polynésiennes était quand même là pour nous rappeler que c’était notre premier réveillon à 17 000 km de la France.  Heureusement, car on aurait presque tendance à trouver  les 35° de ce 1er janvier  normaux ! Comme on s’habitue vite aux bonnes choses….

 P1020274

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 08:07

 

Le Père Noël est très ingénieux. Malgré nos doutes, il a quand même réussi à rentrer nos cadeaux dans les savates. Et en plus, sans traineau, ni rennes, ni neige etc.... Carrément balèze....

 

P1040334modif

 

Lucie a réussi à convaincre le Père Noël, malgré ses réticences, à lui apporter son premier téléphone portable. Ca y est !! Elle rentre de plein pied dans la préadolescence.

 

003 modif

 

 

Noëlle n'a eu aucun mal a obtenir un appareil photo étanche à 45 m, pour immortaliser ses exploits subaquatiques. Elle le mérite, vu qu'elle a été très sage 

 

007modu

 

 

 

Quand a moi, on peut dire que le Père Noel s'est surpassé. Il a réussi a caser un va ‘a sous le cocotier. Ce n’était pas gagné quand on sait que cette pirogue à balancier typiquement polynésienne ne mesure pas moins de 6,5 m

 

017modifié

 

 

020modifié

 

On se rassure, la pirogue sur la Twingo, c'était juste pour la photo.

 

Bon, malgré tout ça, ce premier Noël tahitien nous laisse tout bizarre : bizarre d'avoir chaud, qu'il fasse aussi beau, que la famille et les amis soient aussi loin.

On sent poindre une légère amertume en cette période de fêtes de fin d'année. On aimerait beaucoup avoir  tout le monde prés de nous pour que la fête soit réussie

 

En résume : vous nous manquez tous beaucoup !!!!

 

JOYEUX NOEL A TOUS

 

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 01:50

 

Nous avons le plaisir, l'honneur et la fierté de vous annoncer que nous sommes tous les trois certifiés niveau 1 de plongée depuis peu.

C'est pour Noëlle un tres grand exploit  quand on connaît son ex-phobie de l'eau. Elle descend maintenant à 20 m, tranquille, sors son masque, son détendeur, fais du café.....

Lucie a géré tout ça nickel. A 12 ans, c'est toujours la plus jeune de la palanquée. 

 

Bon, on a décidéde fêter ça en allant chatouiller du requin au large de Faa'a, sur un site appelé " la vallée blanche", a cause de sa langue de sable blanc.  On aurait pu se contenter d'ouvrir une bouteille mais c'etait trop simple...  on a préferé aller en "respirer " une. Dommage pour Lucie, qui ne se sentait pas trop bien ce dimanche pour aller plonger. Ce n'est que partie remise

 

Rendez vous donc à l'hôtel Intercontinental de Faa'a pour une plongée "grand luxe" :  stab et détendeurs déjà prêts dans un sac, bouteille prête sur le bateau, gâteaux, ananas..... une plongée 5 étoiles.

 

 intercontinental-tahiti-resort 

            tahitiaerien1

 

Apres les recommandations d'usage du genre : tout le monde est assuré ? rentrez tout ce qui depasse !! censés nous rassurer, on se jette à l'eau.

 

Pas le temps de cogiter, on est de suite accueilli par un grand requin citron, le moins "sympa" de toutes les espéces de requins des îles. Il doit son nom à sa couleur légèrement jaune, invisible sur la photo à cause de la profondeur. C'est le seul potentiellement dangereux. Il n'y a quand même que trés trés peu de risques.

 P1040230

 

Arrivés au fond, vers 20 - 25 m, la présence des requins se fait omniprésente. On retrouve des requins pointes noires, des pointes blanches, des gris et des citrons. Il en vient de toute parts, attirés par l'habitude qu'on les plongeurs de les nourrir. Ils cherchent quelque chose à se mettre sous la dents. Pourvu qu'ils ne pensent pas à nous !

 

 

P1040231

 

 

La horde se fait de plus en plus préssente. Ils n'hésitent pas à s'approcher. C'est un spectacle ma-gni-fique !! Ces poissons font vraiment partis des plus belles espèces. Raison de plus pour les protéger.

 

  

P1040232 

 

 P1040236

 

Un petit coucou à la caméra. Ca se voit pas bien mais on sourit  !! Si si .....

 

P1040247

 

Un beau requin gris, plus curieux que les autres, en approche. C'est un gros "bebe"

 

P1040237

 

 Il vient pratiquement au contact !!

 

 

P1040243

 

Au secours Nono, j'ai peur !!!

 

P1040248

 

 

Bon, en fait, on est pas intéressant, ou pas à son goût.  Il repart. A noter que toutes ces photos sont prises sans zoom.

 

P1040244 

Une petite vidéo pour mieux se plonger (sans jeu de mot) dans l'ambiance. Noëlle est au premier plan, accrochée au rocher pour lutter contre le courant. Le son est même compris dans le prix.

 

 

 

Une bien belle plongée, qui laissera des souvenirs impérrissables. Les requins véhiculent une mauvaise image, notament depuis le film de Spielberg, et c'est fort dommage. Il y avait surement  plus de risques pour sa vie en prenant  le scoot ce matin dans Papeete que pendant l'heure avec ces animaux magnifiques.

 

Bon, c'est vrai que je suis pas trés objectif :  je les aimes bien ces bêtes là. C'est pas pour rien que j'en ai tatoué un sur l'épaule.

 

Un grand merci à Laurent  pour les photos

 

 

Partager cet article
Repost0